Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 avril 2009 6 18 /04 /avril /2009 20:48
(cette traduction est personnelle, donc indulgence svp) 
Si je pouvais parler aux animaux des fermes je leur dirais que je suis désolé pour ce qu'on leur fait
j'aimerais que cela se passe autrement et je fais tout ce que je peux pour l'arrêter
heureusement nous sommes capables d'y arriver
[…] nous devons juste espérer que c'est possible, espérer que les hommes reconnaissent le mal qu'ils provoquent et choisissent une autre façon de vivre
la viande, le lait et les œufs proviennent d'animaux réels, ils ne viennent pas seulement du supermarché
et ces animaux veulent vivre et être libérés de la souffrance, de la douleur et de la peur mais dans les fermes d'aujourd'hui ils ne connaissent que la souffrance, la douleur et la peur de l'homme
ils ne connaissent ni la douceur ni la pitié
quand les hommes achètent des produits d'origine animale ils soutiennent directement ce type de cruauté et de lâcheté 
ces travailleurs doivent perdre une partie de leur sensibilité, ils doivent fermer les yeux sur les aspects de leur travail . Pouvez-vous imaginer ce que cela représente de tuer des animaux 8h par jour? Personne ne devrait faire ce travail sanguinaire et violent. 
Je ne connais pas les implications profondes de la participation à cette cruauté sans y porter attention ou s'y intéresser, sans vouloir que cela change
les hommes veulent croire que les animaux sont bien traités et ils sont surpris [naïvement, dirais-je] quand ils apprennent le contraire
malgré tout, et pour peu qu'ils sachent la vérité, la plupart des hommes ne cautionneraient pas les méthodes utilisées par cette industrie


Partager cet article

Repost 0
Published by revolutie - dans Vies des animaux
commenter cet article

commentaires