Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 août 2009 4 06 /08 /août /2009 22:22

 appuyez ici link


A l'attention de : membres de l'Académie française


"Le rôle de l’Académie française est double : veiller sur la langue française et accomplir des actes de mécénat.
La première mission lui a été conférée dès l’origine par ses statuts.
Pour s’en acquitter, l’Académie a travaillé dans le passé à fixer la langue, pour en faire un patrimoine commun à tous les Français et à tous ceux qui pratiquent notre langue.

Aujourd’hui, elle agit pour en maintenir les qualités et en suivre les évolutions nécessaires. Elle en définit le bon usage.
Elle le fait en élaborant son dictionnaire qui fixe l’usage de la langue, mais aussi par ses recommandations et par sa participation aux différentes commissions de terminologie. "

Les mots "végan, véganisme, spéciste, spécisme" (leurs déclinaisons et ceux qui leurs sont directement et idéologiquement liés) existent et sont usités dans la langue française depuis au moins 15 (quinze) ans! Pourtant, aucun de ces mots ne se retrouve dans les dictionnaires de ladite langue.

Les mots donnent vie aux concepts, en précisent les contours, vulgarisent leur utilisation, élargissent les perceptions, les idées et le monde de ceux qui les emploient, ils font apparaître ce qui n'était avant qu'obscur. Les mots ont un rôle créateur, social, psychologique, artistique, philosophique etc. Aussi, réduire la langue c'est réduire l'être et son monde, c'est appauvrir son imagination, c'est lui refuser le rêve, l'ouverture, le changement, l'évolution.

La langue française "officielle" et l'Académie française en particulier ont, au mieux, ignoré l'utilisation et l'existence des mots sus-mentionnés (ce qui est incompréhensible), au pire refusé leur introduction pour des raisons de parti-pris idéologique (ce qui est inexcusable, intolérable, inacceptable et indigne).

Ainsi nous vous demandons avec insistance de corriger au plus vite cette erreur ou faute qui portent atteinte non seulement au prestige de l'Académie, mais aussi à la langue française, au respect que vous devez au peuple et à sa vie linguistique et, par dessus tout, à la considération que nous devons tous aux animaux. Occulter le mot c'est occulter l'idée, or occulter l'idée ne peut être que l'œuvre d'un tyran. Ne vous rendez pas ou plus coupables de connivences politiques, économiques ou philosophiques. Ne vous soumettez qu'à la vérité et à la justice.

Partager cet article

Repost 0
Published by revolutie - dans Vies des animaux
commenter cet article

commentaires