Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 novembre 2009 1 02 /11 /novembre /2009 23:21

"En 2006, les dépenses militaires mondiales ont atteint un niveau record de 1.205 milliards de dollars, selon le SIPRI, l'Institut international de recherche pour la paix à Stockholm." (source : link )

Alors qu'il faudrait, si je me rappelle bien, investir seulement 30 milliards d'euros par an pour éradiquer la misère sur la surface de la Terre.

Quel est ce monde où certains ont tellement d'argent qu'ils ne pourraient même pas le dépenser en une vie alors que d'autres (des centaines de millions) qui souvent travaillent pour les premiers ont à peine de quoi survivre? Un système qui permet à certains de s'enrichir en se rendant directement responsables de la misère des autres est un système profondément immoral. Ce système, qui n'a pu conquérir la Terre que parce que chacun de nous lui a donné sa permission (avec son achat, son vote, ses idées, son indifférence etc.) doit disparaître. Il en va de la survie de milliards de gens (sans bien sûr compter les centaines de milliards d'animaux ou la destruction de l'environnement). N'ayons pas peur des mots : le capitalisme détruit tout sur son passage. Certes, il a permis à certains d'avoir un niveau de vie plus élevé, mais dans l'ensemble il sème la terreur et la misère. Même les nantis ne sont pas contents de leur sort car ils se sont soumis à cette logique du "toujours plus" qui les frustre, les rend aveugles et égocentrés.

Nous avons les moyens pour nourrir 11 milliards de personnes. Pourtant, environ 1 milliards de personnes souffrent de la faim, des centaines de milliers en mourant certainement. Comment est-ce possible?

Les pays occidentaux (surtout) sont coupables de "non assistance à populations en danger" sans évoquer le fait bien connu que si ces populations sont en danger nous y sommes pour beaucoup. En effet, nous avons construit nos sociétés sur la destructions des sociétés plus pauvres et plus faibles. Telle est la réalité. La richesse de l'Occident est souvent une richesse volée, oui volée aux autres pays. Il y a de plus en plus de milliardaires en euro pendant que le nombre de personnes souffrant de la faim augmente. Mais vive le capitalisme, nos directeurs de conscience nous disent que seul lui pourra aider les pauvres alors que ces pauvres n'existent souvent que par sa faute. Quels beaux menteurs ceux-là...

Le capitalisme c'est du vol.




Partager cet article

Repost 0

commentaires