Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mars 2010 3 24 /03 /mars /2010 18:39

film réalisé par Roselyne Bosch

avec Jean Reno, Mélanie Laurent, Gad Elmaleh et Raphaëlle Agogué


Cette tragédie n'a été possible qu'à cause du silence complice de tout un chacun. Sans le soutien direct ou tacite du peuple, tout dirigeant est impuissant.

*****



Partager cet article

Repost 0

commentaires

mariejeannejourdan 26/03/2010 23:03


ce drame est le fruit de la folie de la guerre et qui lors de la seconde guerre mondiale est devenue une industrie du crime.Ce drame est le résultat de la perte de la guerre par la France du fait
de l'incompétence de son commandement qui est resté sur une position défensive quand son allié polonais se faisait massacrer, incapable d'utiliser ses chars efficacement comme le suggérait De
Gaule, incapable d'assurer un soutien aérien, alors que l'armée française avait plus de chars que les allemands, que les soldats étaient combattifs, et parce que le commandement avait décrété que
les chars allemands ne franchirait pas les Ardennes!
A partir du moment où vous perdez la guerre, il n'y a plus de "bon choix", vous essayez seulement de survivre.
Lors de la signature de l'armistice en 1939, un accord stipulait qu'en zone libre, les juifs français ne devaient pas être inquiétés. En échange, la gendarmerie devait aider à l'arrestation des
juifs étrangers(il est vrai que les nationalisations récentes furent annulées).A cette époque,la population pensait qu'il s'agissait de camps de travail.D'autre part en temps de paix, un grand
nombre de gens ont le don de "ne pas voir ce qui pourrait les déranger", pour préserver leurs petits intérêts.La plupart de nos contemporains n'ont guère de leçon à donner,ceux qui sont prêts à
sacrifier leur vie pour les autres sont plutôt rares.Sous l'occupation,les français ne "choisissaient pas"leur dirigeant.
La Pologne n'a pas eu de Pétain,pourtant à la fin de la guerre,ses chefs de résistances furent éliminés par les russes et dévorée par l'Ogre Staline, et le nombre de victimes juives en Pologne et
en Allemagne est incomparablement plus élevé dans ces deux pays qu'en France.
Alors que fallait-il choisir,l'honneur ou la vie?
Personnellement, j'ai perdu ma profession pour ne pas avoir su "fermer les yeux", et j'ai appris, à mes dépends, que la démocratie française, c'est un équilibre de groupes de pression, mais que le
droit individuel n'existe pas plus que dans n'importe quelle dictature, on vous détruit simplement de manière "soft" et discrète(lire le roman noir de la médecine sur mon site)