Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2010 3 02 /06 /juin /2010 21:51

 

 

Celui qui n'a pas noyé sa mélancolie dans plusieurs verres au fond d'un vieux bar où les yeux des clients expriment la nostalgie d'un monde heureux ou le regret d'avoir raté le côté métaphysique de la vie; celui qui n'a pas cru perdre dans l'alcool l'oubli de la perte d'un être aimé; celui qui ne s'est pas assis sur une chaise chancelante, comme sa vie; celui qui n'a pas senti cette communion que créent l'alcool, la nuit et la tristesse; celui qui ne voit dans l'alcool et la solitude qu'une faiblesse et un défaut; celui qui n'a pas cru avoir perdu sa vie avant même de la vivre; celui qui n'a pas senti que le bonheur est tout près mais il ne peut y accéder; celui qui ne croit plus perdre son temps car il n'espère plus rien du temps...celui-là ne pourra jamais comprendre cette chanson et encore moins en parler...Je suis de ceux-là. Du coup, je préfère seulement l'écouter et m'imaginer ce qu'on peut sentir quand on ne sent plus rien...
 

Partager cet article

Repost 0
Published by revolutie - dans Musique
commenter cet article

commentaires